L’angoisse des patients utilisateurs de montres connectées qui abusent des capteurs de santé

montres connectees

Porter une montre connectée peut provoquer une grande anxiété chez les utilisateurs souffrant de problèmes cardiaques. Une patiente a ainsi réalisé 916 ECG en un an !

Les montres connectées, comme l’Apple Watch ou la toute récente Galaxy Watch 4 de Samsung, font bien plus que de donner l’heure : ce sont aussi des cliniques au poignet, avec un nombre toujours plus important de capteurs pour mesurer des constantes corporelles. Et chez des personnes qui ont des problèmes de santé, cela peut provoquer une anxiété inutile.

Une meilleure éducation des patients

Lindsey Rosman, professeur assistante au sein de la division cardiologie de l’école de médecine de l’université de Caroline du Nord, décrit une patiente de 70 ans diagnostiquée avec une fibrillation auriculaire il y a un an, une maladie cardiaque qui provoque des battements irréguliers du cœur. Depuis, elle a réalisé 916 électrocardiogrammes depuis sa montre connectée, en fait à chaque fois qu’elle recevait une notification inquiétante sur l’état de son cœur.

La chercheuse explique que les patients qui ont des arythmies, des palpitations cardiaques ou des battements irréguliers du cœur se rendent dans les cliniques avec des « piles de papier avec les données de leurs montres connectées ». Certes, ce sont des informations utiles pour éduquer les patients et pour avoir une idée générale sur ses tendances de santé. Mais pour certains patients, ces appareils peuvent faire plus de mal que de bien, en suscitant et en perpétuant l’angoisse.

Lindsey Rosman et ses collègues ont aussi noté que des patients sont contrariés par des notifications inoffensives, par exemple une fréquence cardiaque élevée après un exercice, ou quand un appareil indique que la mesure n’a rien donné. Ces résultats peuvent être mal interprétés, poussant les utilisateurs à se servir trop souvent des capteurs de leur montre, alimentant ainsi l’inquiétude des utilisateurs.

Rosman appelle donc les constructeurs de ces produits à travailler avec les professionnels de la santé pour faire davantage de pédagogie autour de ces outils et sur l’interprétation des données qu’ils produisent.

Source : https://www.journaldugeek.com/

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Plus d'informations ? Nos experts répondent à vos questions !

(1) En communiquant mes informations, je consens à être recontacté(e) par voie électronique ou téléphonique par Atelier Infonumerik. Ces données seront conservées conformément à la politique RGPD afin de pouvoir donner suite à ma demande. Je dispose d’un droit d’accès, de modification, de rectification, d’opposition et de portabilité sur les données me concernant dont vous pouvez faire usage, en envoyant un e-mail à contact@atelierinfonumerik.fr

Digitalisez-vous maintenant !

Nos équipes vous conseillent et vous accompagnent pour faire décoller votre activité !
Mascot AI